notre parrain

Vincent Bonnet, connu dans le milieu des marins sous le pseudonyme de Goudis, naît le 20 février 1955 (le même jour que Joshua Slocum, mais 110 ans plus tard…)
Quatre ans après sa naissance, ses parents quittent la France pour aller travailler au Sénégal: c’est donc entre Saint-Louis et Dakar que Goudis grandit, ravi par le rythme et la chaleur de vivre des Noirs.
À l’âge de 13 ans, il est initié à la chasse sous-marine en apnée par un pêcheur Lébous appelé Doudou Diop. Les gros mérous et les barracudas deviennent sa cible préférée tandis qu’il commence à déserter de plus en plus les salles de classe. Toujours pieds nus, avec ses amis “sénégallois” il a une adolescence heureuse et sauvage, mais il connaît aussi la vie dure et dangereuse des pêcheurs, qu’il accompagne souvent dans leurs pirogues.
En 1973, quand ils rentrent à l’exagone avec leurs familles, Goudis et ses copains -loin d’être fascinés par la métropole- n’ont qu’un rêve: repartir le plus vite possible, avec un bateau, pour mener une vie libre dans des paradis tropicaux tels que la presqu’île où ils avaient grandi.
Ils se retrouvent d’abord dans le port d’Antibes, où ils travaillent sur des gros yachts pour mettre de côté l’argent nécessaire, et finalement achètent un voilier aurique construit en 1910, qu’ils appellent Doudou Diop.
Le 29 octobre 1976, après 10 mois de chantier pour remettre en état le vieux rafiot, ils appareillent pour le grand départ, avec 40 dollars dans la caisse de bord, quelques bouteilles de vin dans la cambuse et l’eau salée toujours dans les cales… C’est le début d’un voyage qui verra la bande de copains rejoindre d’abord le Sénégal de leur enfance, et après les îles du Cap Vert, Fernando de Noroñha, Salvador de Bahia, Recife, la Guyane et les Antilles.
En 1979, pendant une escale au Venezuela, Goudis repère un vieux cotre abandonné au mouillage: il s’agit d’un bateau dont les proprietaires moururent dans un accident, mais les autorités locales ont toujours refusé de le rendre aux héritiers. Le voilier a déjà été pillé par les pêcheurs, et bientôt la chaîne rouillée de son mouillage lâchera. Mais Goudis est prêt à s’embarquer dans une aventure en solo: en pleine nuit il dit au revoir à ses amis, rejoint son nouveau bateau, et appareille pour Saint-Martin.
Le voilier est rebaptisé Julio Grande, d’après le nom d’un autre grand apnéiste connu au Brésil. Ayant forgé des faux papiers et bricolé un pavillon avec la gueule de Mikey Mouse, il arrive -avec beaucoup de chance et grâce au charme de sa copine de l’époque- à passer le détroit de Panama sans embrouille, et commencer sa route de “sans-papiers” du Pacifique.
En juin 1981, au mouillage dans le lagoon de Suvarof, un grain violent envoit Julio Grande s’écraser sur le corail (aussi que 4 autres voiliers). Goudis et sa copine Nadine, qui est enceinte, seront amenés par un voilier de copains aux Fidji, où Nadine décide accoucher sans assistance au milieu de la forêt. L’enfant s’appelle Romano, en honneur au chef du village voisin. Quelques mois plus tard, les trois repartent cap sur la Nouvelle Zélande sur un autre voilier d’amis.

 

 

 

À Wangareï, en 1982, Goudis parvient à acheter un yawl de 18m hors-tout, construit en 1891 et clairement en état pitoyable: Amulet’. (Il s’agit du voilier de sa vie, à bord duquel Goudis vivra pendant presque 20 ans.) Sitôt le vieux gréement retapé, la famille reprend la mer. En 1984, toute seule à bord d’Amulet’ pendant une escale en Australie, Nadine met au monde leur deuxième bébé: Elvis.
Entretemps Goudis gagne sa vie en vendant ses “scrimshaws”-des gravures sur dents de cachalot- et en 1987 il reconstruit Amulet’ sur une plage des Philippines avec l’aide des locaux. Nadine étant partie avec les deux enfants, Goudis continue vers l’ouest pour 10 ans d’aventures en mer de Chine…

En 1991 il prend un avion pour passer quelques mois à Paris, où il publie son premier récit, Bleu Sauvage. C’est à cette époque que Goudis connaît Bernard Moitessier, qui faisait partie du jury qui votait pour Bleu Sauvage au prix de la mer La Rochelle. Moitessier apprécie tellement le bouquin, qu’une amitié immédiate surgît entre les deux marins (avant de mourir Bernard demandera à Goudis de s’occuper des illustrations de son manuel “voile, mers lointaines, îles et lagons”)
De retour sur Amulet’ à Singapour, Goudis tombe amoureux de June, une jeune de Singapour avec qui il se marie et une petite fille en naît: Vanoha. En 1992 il se retrouve seul à Phuket. En 1997 il publie son deuxième récit autobiographique, Cap’tain Vagabond, dans lequel il retrace ses péripéties dans les 7 mers d’Asie (pirates, douaniers, armes, drogues, trésors et beautées exotiques sont de la partie…)
Mais à l’an 2000 l’aventurier vive un autre changement de bord: Vanoha est restée à Singapour avec sa mère, et Amulet’ est vendue à un descendent de La Pérouse. C’est avec Goudrome, sloop en polyesthère de 11m confié à Goudis par un ami, qu’en janvier 2001 il repart pour boucler finalement son tour du monde, commencé 25 ans auparavant. Dans cette dernière route (qu’il racontera dans le livre “Heureux qui, comme Goudis”) il est accompagné par son nouvel amour, Yuko, une japonaise 23 ans plus jeune que lui.
Une fois en France, Goudis et Yuko achètent une ruine dans un petit village de l’Aude, et avec l’aide de Romano et Elvis (compagnons-charpentiers tous les 2) ils bâtissent sa propre maison, en bois. Pendant 10 ans ils y vivent heureux, en se dédiant au petit commerce d’artisanat, et Goudis ouvre même un cabinet de tatouages!

Il se trouve que sa maison n’est pas loins de Gruissan, et après avoir lu un de ses récits (dont Gerôme du Petit Prince nous avait parlé pendant la première saison de chantier sur L’Alliance) je n’ai pas pu resister à la curiosité: je l’ai contacté et je suis allé le voir. On a passé une soirée géniale chez lui, qui avait préparé un diner bien arrosé de sake et de bon vin… Le lendemain matin Goudis a même passé un bon moment sous ma voiture pour me dépanner!

Tout récemment Yuko vient de rentrer au Japon pour toujours, le cabinet de tatouages n’existe plus, et Goudis est en train de terminer une troisième maison qu’il a bâtie pendant ces derniers ans: maintenant qu’il n’a plus de liens à terre, son plan est simple: vendre/louer ses jolies maisons et acheter un bateau pour repartir à l’aventure! Combien de temps cela va-t-il lui prendre? En le connaissant, je parie qu’il va prendre la mer avant nous, mais si jamais il devait traîner encore par là le jour de notre mise à l’eau, c’est bien Goudis qui lancera contre la coque de L’Alliance la bouteille de Champagne!

PS: Plus récemment, pendant une visite chez lui, Goudis nous a filé deux documentaires a son sujet, tournés dans les années ’80 par TF1: vous pouvez les voir dans l’article “Visite chez Goudis

PPS: Encore plus récemment, Goudis nous a donné la grande nouvelle: il a racheté un bateau, le Vatoo, et (âgé maintenant de 60 ans) il est prêt à repartir à l’aventure!  Voilà quelques nouvelles depuis son facebook:

Goudis doudouAoût 2014: “Manguy si diam! Ici avec mon grand frère champion incontesté de chasse s marine (Doudou Diop), et père de quinze plongeurs d’exeption, à Yoff”

goudis vatoo1Janvier 2015 (traversée de Cap Verd à S.Martin): “17 couchers de soleil et 17 nuits à foncer sous la lune montante et ds le grands balaises parfois… St Barths touché juste au soir pour dormir un peu au calme…Le lendemain, St Martin. Où je reste quelques semaines…”

goudis vatoo2“Sorti à la main quand même. J ai dû en décrocher 10 en 25 ans de mer et c’est enfin le premier que je monte à bord…(9 gros poiscailles ce même jour)”

 goudis vatoo3“On a du baisser le spi avant la nuit ça devenait carement dangereux. Et pour le descendre ça a été chaud!”

24 comments

2 pings

Skip to comment form

  1. Pavlik

    Hello les navigateurs,
    Ayant adore les bouquins de Goudis et etant tombe par hasard sur votre site je suis passe vous faire un coucou a Gruissan,mais vous n y etiez pas.Je suis au Cap d Agde sur un bateau depuis une 10aine d annees.j aurai cerrtainement l occasion de voir l avancee des travaux su l Alliance lors d un prochain passage..
    Le numero de tel de Goudis n etant plus en service ,savez vous par hasard ou je pourrai trouver les2 films de tf1 qui ont ete consacres a ses aventures?
    Courage pour votre restauration de l Alliance.
    Pavlik

    1. metello

      Salut Pavlik!

      Merci pour ton encouragement! Maintenant on a repris le chantier sur la zone technique de Gruissan, et on y reste jusqu’au debut de septembre, Passe nous voire, on serait enchantés de te connaître! (ils ont déplacé L’Alliance, qui était au milieu de la zone jusqu’à il y a 2 semaines, et maintenant on est dans un coin plus discret…)
      Tu peux contacter Goudis par e-mail: vincentgoudis@yahoo.fr Normalement il repond tout de suite, mais lui-même n’avait que un de ces 2 vidéos… Le dvd qu’il a est une production adressée aux enfants, mais nous -les Peter Pan de la mer- on l’apprécie cand même!
      À bientôt!
      Metello

  2. vincent

    Bonjour metelo

    tu en est ou de tes projets donne des nouvelles sur mon email

    vincent le moniteur glenans

    1. metello

      Salut Vincent!
      Ça va toi?
      Dans une dizaine de jours on reprend le chantier à Gruissan, dans l’espoir qu’en septembre on arrivera à mettre le bateau à l’eau. Mais après il faudra remonter tous les aménagements… J’ai passé l’hiver à bosser, mais j’ai pu sortir de temps en temps sur un Schnaps 31, pour faire un peu de spi!

      À bien-tôt sur l’eau, ciao!!

  3. Pavlik

    Hello les navigateurs,
    Je vois que c est la dernière ligne droite,ça sent déjà le parfum du large.j’espère que vous n’aurez pas trop de problèmes techniques pour finir et partir en septembre.Quelle destination?
    *On passe de temps en temps a Gruissan pendant notre saison de boulot au Cap d’Agde;;On passera vous faire un coucou…Bon courage

    1. metello

      Ah, non… on est encore loins de ça! En septembre on aimerait faire une mise à l’eau, mais la coque sera encore vide: on bougera peut-être vers Barcelone -où le climat est plus douce pendant l’hiver- pour la reconstruction des aménagements intérieurs, instalation hydraulique et electrique, etc… c’est au-moin une autre année de boulot!

      Cool alors, on vous attends à Gruissan pendant l’été! À bien-tôt! Ciao

  4. Goudis

    Salut l’Alliance,
    Salut à tous,
    Eau limpide dans les îles du Cap vert où je suis depuis un mois. (Do Sal, port de Palmeira). Tapé un petit mérou ce matin, entre autres. Beaucoup moins de poissons qu’il y a 40 ans, mais à terre toujours aussi pauvre et sympa. Attention à ne rien laisser traîner, surtout la nourice dans le dinghy, même si Palmeira est l’endroit où il y a moins de vols: j’ai vu trois ados piller un voiliers(proprio absents deux mois) en pleine journée deux jours de suite . Difficile d’intervenir car tout le monde ferme les yeux et craintes représailles maffia locale, donc attention quand même. Vatoo est au mieux même si vieux greement, essaierai de voir ça aux Antilles avant Pacifique.
    J’attends Sabine et Romano, mon fils. J’espère que l’Alliance décolle bientôt! Le Sénégal et la Gambie ont été chauds, pleins de moustiques, et chers. Déçu de mon pays d’enfance, overcrowded et au bord de l’asphixie. Gambie(Lamine lodge gratuite et beaucoup plus cool) Saison des mangues à conseiller! (10 centimes d’euros d’enormes mangues bio) Après la France et ses fruits chimiques! Le chep bou Diène du Sénégal à 80 cents d’euros était super aussi. Sinon tout prévoir avant d’aller vers ces pays où tout est super plus cher et moins bien. Cap Vert, c’est tout juste si on trouve trois tomates deux salades et quelques patates oignons et ail…à prix d’or. Pas si grâve, on s’habitue.
    Bonne route à tous! Bonne chance Metello and the gang!

    1. metello

      Merci Goudis pour tes nouvelles! Tu va bien plus vîte que nous! Si tu continue comme ça, le temps qu’on sera prêt-à partir tu sera déjà dans le Pacifique! J’ai vu sur ton fb une jolie foto avec Dudu Diop! C’est cool: tu l’as retrouvé, 40 ans aprés!
      tu vas donc traverser l’atlantique cet hiver?
      Bonne route et bon vent à toi et ton Vatoo!
      Metello

      1. V. Goudis

        Merci Metello pour ce site génial qui me permets de retrouver des amis, et de rester en contact avec toi! Où en êtes vous? Moi je suis de retour à Tréziers, près pour l’aventure suivante…

    2. E. Moitié

      Salut Vincent,

      Un bail que nous ne nous sommes pas parlés.

      Fais-moi signe.

      Amicalement,

      Emmanuel

  5. Marie Chastaing

    Salut Goudis !!!

    Je suis trop contente de trouver enfin des news deToi et de Vatoo ! Tu n’as pas eu mes mails (j’dois pas avoir la bonne adrSmail)? J’avoue que je commençais à m’inquiéter. Bon, comment s’est comporté Vatoo jusqu’au cap vert ? Pas d’avaries ? Des signes de faiblesses du grément ? Les filles ont débarqué ? J’attends impatiemment le contact, envoie des nouvelles!!

    Marie Chastaing / Hapax

  6. vgoudis

    Tout va pour le mieux so far, ds de l eau limpide et ds un archipel que je ne suis pas prêt d oublier. Je ne savais pas que ça existait encore! Bises à touss!

  7. Goudis

    Lost a long message yesterday saying how great life is on this side of the world! Regards to all! Goudis

  8. Goudis

    17 days to cross the atlantic with a sick old man vomiting complaining anable to go toilets and even sleep so afraid he was! A real pain in the ass but as for me lovely feeling in smooth seas and nice breezes on a greater and greater Vatoo!

  9. Goudis

    Here diving with a black boatman who just forgot to pay me after 10 days of hard free diving around the island of Anguilla. Clear waters and warm weather plenty to find under after hurricane Gonzalo… Preparing the Pacific trip through Galapagos Tuamotus and Raïatea. Meet you there!

    1. stephane

      Trop heureux d’avoir des infos sur vous!! Vous m’avez fait rêver et fait envoler deux de mes meilleurs amis (je leur ai prêté bleu sauvage et un est à Bali l’autre en Guadeloupe ..moi je n’ai pas franchi le pas).
      Bref super content de vous voir en pleine forme.

  10. teddy

    Coucou padret . Un sawadee cap de thailande ou je passe un merveilleux moment avec romano et les enfants
    Phillipe catala et aussi de la partie le soleil brille et tous ce passe très bien . Je t envoie un gros bisous et te souhaite bon vent pour la suite . Amitié teddy dit: jah love

  11. chris

    Bonjour à toutes et tous,

    Je n’ai jamais navigué mais je nage et plonge depuis toujours, envie d’apprendre la voile

    L’appel de l’océan…

    Bonnes brises !

    Chris

  12. teddy

    hello goudis je suis le cul entre deux chaises j aimerais bien avoir plus d info sur la duree du sejour en ta compagnie essaye si possible de me contacter par mail neotl1024@HOTMAIL.COM

  13. terry

    hi old man of the sea ,i have an old photo of the Amulet do you wont it .terry mon , CAIRNS

  14. Mick ;-)

    Salut goudis,j’espère que tout ce passe bien,pour toi?mais je suis sûre que oui :-)…au dernière nouvels tu étais au Venezuela, moi je suis actuellement ,au lac leman, je vais y passer l’hiver, me faire une bonne caisse de bord…et il reste encore quelque matériel, à fournir pour le cata….sa ma mis deux ans pour en arriver,la …mais j’ai du refaire trois bateaux….j’ai beaucoup appris je commence aussi à faire quelque gravure dans les intérieur de bateau, sa permet toujours de faire un peu d argent, pour continuer le voyage…mon gréement étant fais récemment, je vais perfectioner mon geste sur le lac leman, à la nav cata… Puis pour les beau jour prochain, je vais pouvoir ,enfin décoller…
    Je te fais une grosse biz..

    Your adoptif son. Mick

  15. alain

    salut goudis ,ton doudou diop demande lui qui lui a donné son fusil et son matos de chasse en 1978
    sur la jetée de dakar avant de rentrer en france ,si ma mémoir est bonne il me semble bien que c’est lui avec 35ans de plus .
    alain

    1. V. Goudis

      Cher Alain, je tombe sur ton message à l’instant! Mieux vaud tard que jamais! Donne moi ton email si tu peux. J’essaierai de demander à DDD pour ce matos de plongée. En tous cas tu as bien fait car ils manquent de tout là bas! Amitiés salées! G

  16. Jean de la Lune

    Bonjour,
    Nous venons de découvrir ton premier livre! Mieux vaut tard que jamais. Il nous a replongé dans la nostalgie du temps où nous avons rencontré l’équipe Roland Marie et Cie sur le Doudou Diop à Nuku Hiva: belles parties de chasse au mouton à Eiao, pêche sous marine. Si vous passez à Tahiti, faut vnir voir Bernard et Niouk à la presqu’île!!

  1. Vatoo | L'Alliance

    […] est le nouveau bateau de Goudis! Il s’agit d’un sloop de 12m en bois moulé à froid, qu’il a acheté pour troi […]

  2. Goudis visite L’Alliance | L'Alliance

    […] bateau ressemble maintenant à un vrai voilier, non pas à une coque vide comme il y a 3 ans, quand Goudis nous visita dans notre chantier-campement sur la zone technique de […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *