«

»

KYRN

Nos amis Amélie et Pierre, après 2 ans de chantier sur l’étang de Thau, en décembre 2008 ont commencé leur t.d.m. à bord du Kyrn…  Actuellement, après avoir passé par le détroit de Magellan, ils se règalent en Polynesie… J’avais eu le plaisir de les accompagner depuis leur départ de Sète jusqu’à Gibraltar…  j’avais même fait une vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=6DdnEfeOgdk

6 comments

Skip to comment form

  1. François Roux

    S’agit il du Kyrn construit en Corse (Ghisonaccia) dans les années 1975, qui a fait le tour du monde, était à Tahiti en 1978?

    1. metello

      Je sais que le Kyrn d’Amélie et Pierre a efectivement été construit en Corse dans les annés ’70… J’imagine qu’il est le même dont vous parlez. Maintenant il se trouve à Raiatea, et il sera probablement son dernier port, car apparemment labàs c’est très cher de sauver le vieux voilier de la rouille…

      1. Roux François

        J’ai quitté la Corse en 1976 3 mois aprés le Kyrn sur La Désirade, les avons retrouvé aux petites antilles, venezuela, pacifique jusqu’en 1978. De bien bons souvenirs! Il y a une photo du Kyrn aux Roques sur mon site windcall.fr et de ses équipiers de l’époque
        Amitiés!

        1. metello

          Sans doute il s’agit du même Kyrn! J’ai envoyé la photo aux équipiers actuels, ça lui fera plaisir… Merci pour ton commentaire, et bon vent au Windcall! Vous êtes des bons vivants, vous! Peut-être que dans quelques années on se rencontrera… pour l’instant nous on n’est même pas encore parti!

  2. Pierre

    Salut Metello!
    Merci pour la photo!
    Je te trouve un peu pessimiste avec l’état du kyrn. Cette année nous avons changer le davier, les cadènes et quelques pièces pour de l’inox. Il va sans doutes devenir un peu petit pour nous mais je pense que son escapade n’est pas terminée.

    1. metello

      Ciao Pierre!
      Oui, j’étais résté avec cette impression d’après la dernière conversation avec Amélie, il y a déjà un bon moment (bien avant d’être maman!): peut être elle se plegnait un peu, en ce moment, sourtout des prix de la mise à sec, et elle disait que envisager un sablage labàs est presqu’impossible… Mais desormais vous êtes à fond dans le métier, et bien installés: vous aurez certainement des bons plans… Génial alors, longue vie au Kyrn!! Saviez vous qu’il avait déjà bouclé un tdm, 30 ans avant?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *